EMPLOY SSE : un projet européen de formation à l’ESS

Le projet EMPLOY SSE est un programme ambitieux. Il vise à former à l’Economie Sociale et Solidaire, les professionnel·les de nos systèmes d’éducation et de formation professionnelle en Europe et en France.

EMPLOY SSE a pour but de développer un cycle de formation de 120 heures alternant des contenus théoriques et pratiques, et facilitant l’acquisition de méthodologies éducatives et coopératives spécifiques à l’ESS. La finalité ultime est que chaque citoyen en parcours éducatif ou formatif puisse bénéficier systématiquement d’apports ESS adaptés, qui le rendent apte in fine à trouver un emploi dans l’ESS, créer une entreprise solidaire ou devenir bénévole actif d’une organisation sociale et solidaire, au cours de sa vie.

Ainsi, le cycle proposé a pour objectif d’apporter à ces formateur·rices/enseignant·es une structure, des contenus et des méthodes d’apprentissage afin d’être en capacité de dispenser de manière pertinente et vivante les fondamentaux de l’ESS. De cette manière, l’ESS pourra irriguer l’ensemble des formations, et remplir son véritable objectif : côtoyer et transformer la vision classique de nos modes de travail, production, consommation, gouvernance démocratique, intérêt général et utilité sociale, et proposer une alternative, viable et constructive. L’ESS est une voie positive qui cherche avant tout à proposer une autre dynamique pour notre société, et non pas simplement à révéler les limites de la dynamique actuel. C’est donc tout naturellement que cette démarche trouvera sa place dans le bouillonnement intellectuel qu’est la formation scolaire ou professionnelle, un moment où l’esprit acquière tous les outils qui lui permettront de penser et créer le monde de demain.

Le projet est également un projet transnational. Il s’agit de penser la formation et la certification à une échelle plus large afin d’une part, d’intégrer dans la réflexion diverses conceptions de l’ESS et d’autre part, de permettre une reconnaissance transnationale des certifications.

6 associations européennes se coordonnent et s’entraident sur ce projet qui s’inscrit dans le programme européen Erasmus+ : INE / GSEE et DOCK en Grèce, ENAIP en Italie, EA en République Tchèque, ZMAG en Croatie et MES Occitanie en France.

 

Le résultat escompté est la création de 4 modules de formations :

  • Introduction à l’ESS et aux entreprises sociales : définitions, valeurs et principes
  • Gestion démocratique et gouvernance horizontale dans et pour les entreprises de l’ESS
  • Conception de produits/services dans le cadre opérationnel de l’ESS
  • Développement local, flux économiques et mise en réseau

Chacun de ces modules intègre : une présentation contextuelle du module, les points à aborder, les connaissances et les compétences à obtenir à la fin de la formation, un ensemble de définitions relative à l’ESS, des exemples d’initiatives réelles, locales, nationales ou des ressources extérieures, mais aussi des méthodes d’apprentissage et des serious game afin de développer des compétences créatives de manière ludique. « Il faut jouer pour devenir sérieux » (Aristote)

Le projet ne se limite pas à ces modules et, afin d’augmenter son impact, les partenaires ont également construit des stratégies de plaidoyer auprès des institutions régionales, nationales ou européennes pour intégrer l’ESS directement dans la formation scolaire et professionnelle. Ces stratégies ont été élaborées en fonction de chaque pays, et sont diverses selon les cadres nationaux de reconnaissance des qualifications et certifications : d’un partenariat avec une Université pour proposer un master ESS, à des dispositifs d’apprentissage qui permettent aux organisations ESS de créer des emplois pérennes.

Pour autant, ces stratégies se rejoignent dans leurs manières d’appréhender les politiques publiques, car elles relient la formation à l’économie sociale et solidaire en conformité à la Déclaration universelle des droits humains qui affirme que l’éducation est un droit humain fondamental pour tous et toutes, indispensable en vue de l’exercice des autres droits humains. Les finalités profondes de l’ESS relèvent de l’émancipation des personnes, de la lutte contre les injustices sociales, économiques et environnementales et de leur accès à un plein épanouissement. L’éducation et la formation à l’ESS relèvent d’une praxis et d’un pouvoir d’agir, qui doivent concourir à la réalisation des objectifs de l’agenda Éducation 2030. Plus précisément, EMPLOY SSE contribue à ce que les obligations juridiques des États soient intégrées dans des cadres juridiques nationaux et transposées dans des politiques concrètes.

https://www.cress-na.org/employ-sse...’ name=<-][1] https://campaignforeducation.org/en...

http://www.unesco.org/new/fileadmin...

Plan du site | Mentions Légales | SPIP | Conception graphique Lezarius

MES Occitanie - ADEPES - Tél : 06 65 24 56 32 -contact@adepes.org

Bureaux : 43, rue de Bayard, le Bocal, 31 300 Toulouse       Siège postal : 2, rue Lizop, 31 100 Toulouse